Cocooking Village-Club Faistesvacances

Cocooking

10 Juillet au 21 Août
Village Vacances de Valmorel
4 h/ semaine - Tous niveaux
Inclus dans votre séjour
Adultes

Préparer et partager des repas en groupe

Se régaler grâce à un atelier cuisine collectif où vous découvrez des recettes et transmettez le secret des vôtres

Dans ce cadre naturel à la montagne, lors de vos vacances, optez pour la formule co-cooking. Un moment de créativité et de partage autour de la cuisine. En petits groupes, à tour de rôle sur la semaine, vous cuisinez pour l’ensemble des participants inscrits (entre 40 et 60 personnes). Une expérience collective et chaleureuse se terminant toujours autour d’une grande tablée, midi et soir, pour tout déguster et se régaler !

Vous avez envie de faire connaître la délicieuse recette de gâteau au chocolat cuisinée par votre mère ? L’incontournable moussaka que vous ne ratez jamais ? Vous pensez ne pas savoir cuisiner ? Vous voulez tenter le record d’épluchage de patates ? Vous voulez manger des plats différents tous les jours ? Cet atelier « top chef » est pour vous.

Sous l’œil avisé de votre Master co-cooker, vous élaborez ensemble le menu de la semaine, vous tenez compte des différents régimes alimentaires et allergies, vous dressez la liste de courses et vous composez les équipes de travail. (Participation obligatoire 2 fois par semaine) Installé dans une cuisine équipée (fours, cuiseurs vapeur…), vous réalisez les repas pour tous en optimisant le matériel et les ingrédients.

Une cuisine « home made » simple et variée, avec des produits frais, qui réveillera vos papilles. Une aventure riche en rencontres, entraide et apprentissage le tout dans la bonne humeur.

 

Approche pédagogique avec Olivier

La passion du travail bien fait et surtout la patience de l'apprentissage avec les autres 

 

Apports du stage Co-cooking 

Savoir cuisiner des plats simples ou hors du commun et la facilité de réagir face aux imprévus.

 

Motivations 

Les 3 Motivations principales pour suivre ce stage:

  • cuisiner sans stress
  • retrouver le vrai goût des choses
  • apprendre de nouvelles recettes, de nouvelles astuces

 

Ce stage est bon pour vous parce que :

  • C’est convivial, vous cuisinez et mangez tous ensemble
  • C’est enrichissant, vous récoltez de nouvelles recettes et rencontrez de nouvelles personnes
  • C’est équilibré, souvent bio, toujours frais, fait maison, vous appréciez cette nourriture familiale
Inscription indispensable au préalable lors de la réservation de votre séjour
 
Pour avoir plus d’informations sur les possibilités de restauration
 

Fais Tes Vacances, espace de créativité en pleine nature mis en place pour apprendre et transmettre, vous accueille pour des vacances en famille, entre amis ou en solo ludiques et pédagogiques.

 

INTERVIEW D'UN  HABITUÉ DU CO-COOKING


Quel est votre premier conseil ?

Attention, mon premier conseil est que si vous souhaitez manger au cocooking cet été, réservez bien à l'avance cette option. Le nombre de place est limité.

Quelle est la recette pour organiser un bon cocooking ?
Le cocooking ne doit pas être une corvée mais bien un moment d'émulation et de joie pendant une journée bien remplie. 4 vacanciers, à tour de rôle, sont affectés à chaque service. Fluidité, écoute, partage… je crée les conditions de l'auto-gestion, de l'intelligence et de la responsabilité collective pour que tout se déroule naturellement… sans oublier un bon coup de main pour la plonge ! L'essentiel, c'est de mettre de l'amour donc de la générosité dans la cuisine… quel que soit le niveau d'expérience de chacun, c'est l'ingrédient magique pour faire la différence.

Et en général, on mange bien ?
Les débuts de semaine sont aléatoires. Certainement le stress de décevoir ou de ne pas réussir… mais très vite, tout s'aligne… plus les jours passent, plus les équipes se surpassent. Chacun ose, transmet une recette secrète de famille. Les régimes sans gluten, sans lactose ou végétariens obligent à s'adapter… mais tout se fait naturellement.

J'ai le souvenir d'une jeune femme qui doit suivre un régime alimentaire contraignant. Elle a pris goût à cuisiner… et nous a donné goût à ses recettes. Un autre aussi nous a régalé de plats belges (attention les calories) sans oublier toutes ces fabuleuses salades (certaines à partir des plantes des alpages), ces tartes, ces soupes… Miam !

Souvent, des co-cookers qui ne sont pas de service viennent spontanément donner un coup de main ou prodiguer quelques conseils… chacun apprend des autres et le repas devient un moment de surprise.

Vous venez depuis plusieurs années. Comment évolue le co-cooking ?
En mieux grâce à l'expérience et nouveaux matériels mis à disposition. En plus, c'est tout du bio et du local. Nous disposons de deux cuisines spacieuses et de l'aide d'un cuisinier professionnel. Cette année, j'ai appris que Benjamin nous faisait une semaine détox : tous les soirs, pour les volontaires, jus de légumes et jus de fruits à l'extracteur avec tous les conseils de nutrition nécessaires. J'en suis !